Le Grand-Parc de Versailles et son domaine de chasse au XVIIème Siècle, son mur d'enceinte et ses Portes Royales 📯

13 avril 2017

Les Portes Royales

1/2 - Les Portes du mur d'enceinte du petit parc

Sur la vingtaine de portes que contenaient le domaine de Versailles, la porte de Noisy et quelques unes encore existantes sont les derniers témoins exceptionnels de l'art français aux XVIIe et XVIIIe siècle. L'architecture reprend les canons du classicisme : la symétrie du plan, les façades à colonnades, l'inspiration antique ou mythologique dans le choix des sujets sculptés.

Quelques touches baroques apportent un peu de fantaisie à cette rigueur classique.
L'implantation de ce monumental ensemble architectural crée une barrière entre la ville et le domaine. Selon le souhait de Le Nôtre, afin de ménager ses effets, on ne devait rien voir de la ville depuis les jardins et rien deviner des jardins depuis la ville.

 

Porte de Bailly 2_côté extérieur

La Porte de Noisy

À cheval sur le mur d'enceinte du petit parc, la Porte constituait un accès vers le domaine de chasse du GPV

 

 

IMG_2926

La Porte de Noisy

De part ses dimensions imposantes la Porte facilitait le passage de calèches et d'attelages pouvant compter jusqu'à 200 hommes lors des parties de chasse

 

   

P180209_14

La Porte de Noisy

Emblèmes de la royauté et de la chasse à courre on peut encore observer des fleurs de lys et un cor de chasse sur l'une des façades 

 

 

 Porte de Bailly_côté intérieur 

La Porte de Noisy

Erigée au bout de l'Avenue Royale de Noisy longue de 2 500 mètres au départ du bassin d'Apollon, c'était l'une des sorties dans le petit parc qui permettait de rejoindre les terres giboyeuses de la forêt de Marly

 

  

Porte de Noisy 3_côté extérieur

La Porte de Bailly

Située sur l'allée royale de Maintenon faisant partie des 5 allées partant en faisceau depuis l'Étoile Royale, formant un ensemble paysager majestueux qui fut comparé à « la main du roi se posant sur son territoire » la Porte de Bailly tout comme la Porte de Noisy étaient dédiées aux chasses dans le domaine et la forêt de Marly

 

 

99

 La Porte de Bailly

et le mur d'enceinte du petit parc

 

  

Porte de Noisy 2_côté extérieur

La Porte de Bailly

 

 

IMG_1098

La Porte de Bailly

Prise de vue à proximité de la ferme de Gally

 

 

Maison forestiere rue de buc 2

La Porte de Buc

 

 

Entrée de st cyr_2

La Porte de St Cyr (disparue)

 

 

2/2 - Les Portes du mur d'enceinte du GPV

  

IMG_1086

La Porte de Jouy (1684)

 

 

IMG_1092

La Porte de Toussus (1686)

 

 

pavillon-darene-saint-nom-la-breteche

 La Porte d'Arène à St Nom la Breteche

Autre modèle de porte située dans la forêt de Marly, aménagée d'un corps de logis central + 2 sur les côtés

 

 

pavillon_d_entr_e_chateaufort

La Porte de Chateaufort (disparue)

 

  

Porte_du_M_rantais__vue_2

La Porte du Mérentais à Magny les Hameaux

Tout comme les 23 autres pavillons d'entrée du parc de Versaille, ce pavillon fut construit en 1685, sur les plans de l'architecte Jules Hardouin Mansart et par le maçon Cochois. Ce pavillon est agrandi courant 18e puis détruit en 1865.
Les pavillons du grand parc de Versailles, étaient construits en moellons de meulière enduits, avec des chaînes en harpe aux angles, et une toiture couverte d'ardoises, ils étaient composé d'un étage carré, et d'un passage cocher. il n'en reste aujourd'hui que des vestiges.

 

 

Porte du Puit à Loup  Porte de Puisaloup

La porte de Puissaloup à Bois d'Arcy (disparue)

 

 

IMG_9160

La Porte du Trou Salé à Toussus le Noble

 

 

Porte de St Nom la Bretêche

La Porte de St Nom de la Breteche

 

  

Posté par laurentour78 à 14:55 - Permalien [#]

02 novembre 2016

L'Enceinte du GPV

C'est avec l'aide des planches de l'Atlas de Trudaine illustrant les routes et paysages de France au 17ème siècle que nous prendrons connaissance de l'ancien domaine des chasses royales de Versailles conçut durant le règne Louis XIV puis transmit à ses successeurs qui continuèrent à l'agrandir jusqu'à la Révolution Française, avant de disparaître et redevenir comme à l'origine un territoire ouvert à la population avec ses villages et ses cultures.

Au commencement, le Val de Galie situé entre les anciennes divisions féodales du Mantois, du Pincerais, de la Laye, du Parisis, du Josas et du Hureoix, occupe environ deux Lieues de 25 au degré de longueur, dans la direction du sud-est au nord-ouest, depuis Viroflay jusqu'à Villepreux, et une lieue et demie environ, dans sa plus grande largeur du nord au sud, depuis Rocquencourt jusqu'à Satory.

Dans les titres du 16ème ce vallon est appellé Gally. Au nord se voyait le donjon des châtelains de Rocquencourt, flanqué de tourelles et entouré de murs, sur un coteau boisé dominant la plaine parsemée de bois et de marécages, et la chapelle de St Nicolas à peu de distance et sous la protection du donjon.

Dans la plaine les hameaux se resseraient autour de leurs clochers. Au pied du castel antique s'étendaient les bois de chênes qui avaient vus les sacrifices druidiques, et où se cachaient la chepelle de St Antoine et les chaumières éparses du Chesnay au milieu desquelles s'élançait la flêche de l'église de St Germain, patron du lieu.

Vers l'est, s'élevait la tour carrée à quatre étage de Clagny et les bâtiments de la ferme, le tout bâti à l'extrémité d'un étang immense s'étendant depuis ce lieu jusqu'au chemin de St Germain, et Glatigny, dont le manoir appuyé sur le penchant d'une colline semblait une sentinelle avancée, destinée à protéger le gros bourg de Montreuil placé au versant sud de la colline sur la même ligne que Glatigny, mais vers l'endroit le plus bas du vallon, puis les bâtiments de la maladrerie, bordé par le grand étang derrière lesquels s'élevait le monticule de Montbauron, possession des Célestins.

Du haut de cette butte et dans l'éloignement, on apercevait Chaville, situé au levant, dominé par son hostel seigneurial, et qui n'était séparé du hameau de Viroflay, que par quelques marais.

Au sud, des hauteurs couronnées de bois, et à leurs pieds un château flanqué de tourelles, avec de vastes celliers, des granges et autres bâtiments, entourés de larges fossés alimentés par une fontaine, c'est là l'ancien manoir bâti deux siècles auparavant par Etienne Porcher, le sommelier du roi Jean, Porchefontaine, la clé du vallon.

Des fourches patibulaires placées à l'entrée du pont indiquaient le terrible pouvoir accordé aux Célestins pour se défendre et tenir en respect les vilains et manants de Montreuil, dont on apercevait le gros bourg et l'église au pied même de Montbauron.

Vers l'ouest, un monticule, le mont de Versailles, sur le haut duquel se trouvait un moulin à vent, sur le versant sud s'étend le village de Versailles et l'église St Julien. Entre l'église et le moulin s'élève un château presque en ruine, au sud derrière le village était un cimetière, puis à droite un marais et à gauche une forêt peuplée de cerfs.

Cette forêt était dominée sur le coteau par les hostels de Satory et de Lessart. Vers l'ouest, on découvrait des paturages arrosés par plusieurs cours d'eau, à gauche, se voyait Choisy aux Boeufs, gros village animé par des auberges et des troupeaux, à droite, c'est le bourg de Trianon et son église.

Dans le lointain, la chapelle de Galie et les terres des religieux de Ste Geneviève. Puis, au pied des hauteurs en s'éloignant vers l'ouest, à gauche, le manoir féodal de St Cyr, et l'antique abbaye de Notre Dame des Anges, dominés par le vieux castel de Guyancourt.

Dans la plaine, au pied des coteaux boisés, se voient les villages de Fontenay et des Clayes. De l'autre côté de la plaine, au nord, se voyait le château ou forteresse du Haut-Bailly, sur la butte Portas, parmi les chênes séculaires de la forêt de Marly, maison ruinée et destinée à dusparaitre pour toujours, le castel du Bas Baikky, résidence du cardinal de Gondy illustra le séjour par sa présence, et par la préparation de la paix de 1595, qui y fut concertée et menée à bonne fin, ce qui mit le terme à la guerre civile de la Ligue.

Dans le milieu de la plaine à l'horizon, et dans une gorge étroite, enfoncement du vallon, se voyaient les murailles et tourelles de Villepreux, les toits aigus de son château et le clocher roman et en bâtière de son église, semblant sortir du sol et l'effleurer à peine de quelques pieds, Villepreux, bourg ancien et renomé, château qui fut prison d'état, lieu traversé par l'ancienne route de Normandie, égayé par le passage des rouliers qui y avaient le choix entre de nombreuses hôtelleries.

 

  

Section 1 : Porte St Antoine, village de Rocquencourt, Bailly et Noisy => voir Carte

Image 3

 

 

Section 2 : Provenant de Noisy en direction des hameaux de St Nom la Bretêches => Carte 

 Image 4

 

 

Section 3 : Provenant des hameaux de St Nom la Bretêches direction les portes à Villepreux => Carte 

Image 8

 

  

Section 4 : Provenant des portes à Villepreux direction Bois d'Arcy et la porte du Puissaloup => Carte

Image 2

 

 

Section 5 : Mur d'enceinte provenant de Bois d'Arcy direction les portes de Trappes et Montingy => Carte

Image 1

 

 

Section 6 : Mur d'enceinte provenant de Montingy direction Voisins le Btx => Carte

Image 7

 

 

Section 7 : Mur d'enceinte provenant de Voisins le Btx direction Chateaufort, Toussus et les Loges

Carte de la grive

 

 

Section  8 : Mur d'enceinte provenant du village des Loges - Porte de La Boulie et rejoint l'entrée du château de Versailles => Carte

Image 6

 

 

Section 9 : Mur d'enceinte provenant de la porte de La Boulie en direction l'entrée du château de Versailles => Carte

Image 5

 

 

 

Posté par laurentour78 à 08:50 - Permalien [#]
19 janvier 2014

Plan des diocèses de Paris et des environs

 

 

Diocese, prevoste, et eslection de Paris. Le diocese est divisé en archipretrés, ou doyennés ruraux. la prevosté en balliages, ou prevostés           subalternes, et l'eslection en chastellenies / par N. Sanson d'Abbeville

Accès à la carte (BNF)

Diocèse de Versailles

 

Posté par laurentour78 à 18:23 - Permalien [#]

Plan général du Domaine

 

 

Carte générale des environs de Versailles (Cote A 45)

Accès à la carte

Acces a la carte

Carte_generale_des_environs_de_Versailles

 

Posté par laurentour78 à 18:18 - Permalien [#]

Plan de Villepreux

 

 

Carte de Villepreux, Rennemoulin, et des territoires contigus au grand parc de Versailles, XVIIIe siècle (Cote A 291)

Accès à la carte

Carte_de_Villepreux__Rennemoulin__et_des_territoires_contigus_au_grand_parc_de_Versailles__XVIIIe_s

 

Posté par laurentour78 à 18:15 - Permalien [#]

Plan du Grand-Parc

 

 

Le Château, le Grand Parc et la forêt de Marly le Roi

Accès à la carte

Les_environs_de_Paris

 

Accès à la carte

Les_environs_de_Paris_2

 

Posté par laurentour78 à 18:13 - Permalien [#]

L'Enceinte du Petit-Parc

 

A l'aide d'une des cartes reproduisant vers la fin du 17ème le château de Versailles, son parc et son domaine de chasse, nous allons tenter de localiser le Petit-Parc qui présentait à l'époque une configuration bien différente de celle d'aujourd'hui de part sa superficie, et dans lequel demeurait le palais résidentiel, les jardins, le canal et les bois alentours. L'ensemble était clôturé d'un mur d'enceinte de plusieurs km et percé de portes dont certaines étaient utilisaient pour rejoindre le domaine de chasse. 

  

Plan des parcs de Marly, Versailles et des environs, XVIIe siècle

  Plan des parcs de Marly, Versailles et des environs, s.d. [3ème quart XVIIe s] - Format 0.67 par 0.80 cm - Technique : plume encre de chine, aquarelle - Auteur inconnu

Accès à la carte en H=>

 

=> km 0 - Grille d'entrée du château vers la Porte de Buc

En commençant depuis l'entrée du château de Versailles il existait autrefois un mur qui rejoignait la porte de Buc en contournant aujourd'hui le quartier St Louis, anciennement le Parc aux Cerfs, un des plus vieux quartier de Versailles - Seul le tracé en noir des canalisations du réseau hydraulique qui devait se superposer approximativement à celui des murs d'enceinte à certains endroits, permet de deviner l'emplacement du mur et la distance jusqu'à la première porte au village de Buc - C'est vers la gare des Chantiers puis dans la rue de la porte de Buc que réapparait quelques vestiges d'un ancien tronçon du mur d'enceinte du petit-parc - En remontant la rue en direction du village de Buc, on découvre à hauteur du cimetière des Gonnards un ouvrage qui aurait pu appartenir aux infrastructures du mur d'enceinte mais celui-ci était destiné toujours au 17ème à percevoir les taxes en échange du droit d'entrée des marchandises dans la ville de Versailles - Au-delà de l'octroi la route débouche devant l'entrée du village de Buc où demeurait autrefois la Porte de Buc aménagée d'une maison de portier encore existante aujourd'hui.

 

=> 3 km - Porte de Buc ou Porte du Cerf Volant

C'est précisément à cet endroit devenu un carefour qu'existait la porte de Buc représentée par la maison des portiers - derrière parcourait le mur d'enceinte filant vers le bas du bourg avant de rejoindre à travers la forêt le village de St Cyr. Nous verrons au fil de notre progression qu'il existait plusieurs modèles de portes en fonction de leurs emplacements géographiques dans le domaine. Que ce soit aux abords des forêts, à l'entrée des villages ou situées sur une Avenue Royale, chaque porte était aménagée différement et présentait une architecture adaptée à la situation. 

 

=> 9 km - porte de St Cyr (voir photos)

Après la porte de Buc, c'est vers la porte de St Cyr que se dirige le mur d'enceinte - provenant du plateau dît de Satory séparant la vallée de Buc et le val de Gally, le mur d'enceinte continuait vers le bas de St Cyr en direction de l'ancienne route de Bretagne reliant autrefois Paris à la Manche - la porte disparue, c'est avec l'aide de cartes postales du 19ème qu'on re-situe l'ancienne porte d'entrée de St Cyr - on peut l'imaginer à l'emplacement du tunnel sur la D10 en direction de l'ancienne gare de St Cyr où l'on distingue encore aujoud'hui l'existence d'une section du mur se dirigeant vers la grille de l'Etoile Royale située juste après le passage à niveau (route de Bailly/ferme de Gally).

 

= 10 km - La grille Royale de Gally

A cet endroit précis du mur d'enceinte nous sommes sur la plus grande perpendiculaire du mur mesurant plusieurs km depuis la porte de St Cyr à la porte de Bailly (environ 3 Km) - c'est également un point de vue majeur sur le château et son parc puisque c'est dans cet axe que se situe l'illustre perspective royale de plus de 10 km - Par ailleurs, c'est ici que Le Nôtre batit l'Etoile Royale, une réplique de l'Etoile à Paris - Aménagée en un immense carrefour de plusieurs hectares, 5 Avenues Royales s'élançaient vers le GPV en direction des splendides châteaux de St Cyr, Fontenay, Villepreux, St Nom la Bretêche, Noisy et Bailly - En outre, ces Avenues aux dimensions démesurées sont empruntées lors des parties de chasses dans le GPV - Elles facilitent les déplacements rapides des cavaliers, offrent des vues panoramiques et plongeantes sur le domaine permettant ainsi de suivre le gibier sur une grande partie du territoire -

 

=> 11 km - Porte de Noisy (voir photos)

Au-delà de la grille royale de Gally, le mur continue sa progression en direction de la ferme de Gally avant d'arriver rapidement sur la porte de Noisy légérement isolée au milieu des champs - De modèle différente des autres portes, elle est intègrée à même le mur dit à cheval et son architecture rappelle les édifices de la Rome Antique - Située autrefois sur une Avenue royale qui reliait les villages de Noisy et St Nom, elle est le parfait exemple de porte bâtie pour la chasse dans le GPV;

 

=> 12 km - Porte de Bailly (voir photos)

Identique à la porte de Noisy, celle-ci est aménagée d'une maison de portier - plus raffinée et mieux conservée, un cor de chasse sculpté sur l'une des arches permet d'en déduire son utilisation en tant que porte de chasse - orientée vers le château et proche de la forêt de Marly, l'Avenue de Maintenon toujours pavée l'a traverse en direction du plateau du Trou d'Enfer. 

Si l'on suit l'Avenue de Maintenon depuis la porte en direction du château, on aperçoit sur la droite le mur d'enceinte puis le regard de l'aqueduc de l'Avre datant de 1893 et construit pour alimenter Paris en eau potable - l'aqueduc entièrement maçonné de galeries souterraines commence au petit village de Rueil La Gadelière dans le département de l'Eure et Loir et rejoint 100 km plus loin les réservoirs de St Cloud par simple gravité - toujours en activité une partie de l'aqueduc traverse la Plaine du Val de Gally.

Quant au mur d'enceinte après la porte de Bailly, celui-ci contourne le domaine de Chèvreloup à hauteur du domaine de Voluceau avant de rejoindre la porte de la Reine ou porte St Antoine en longeant l'avenue de Versailles.

En conclusion, le petit parc du château est clôturé de bout en bout par un mur d'enceinte d'une quinzaine de kms, percé de portes de différentes architectures agencées semble t'il en fonction de leurs emplacements et de leurs directions dans le GPV - 2 portes seraient spécialement utilisées dans le cadre des chasses au vu de leurs proximités proches de la forêt de Marly où le Roi aimait s'y rendre.

 

 

 

 

Posté par laurentour78 à 17:52 - Permalien [#]

Les Seigneuries de Versailles et des environs

  

Carte des seigneuries de Chevreuse, Magny-l'Essart, Chateaufort, par Geoffroy de la Genetez, arpenteur, 1702. (cote D 1470)

Accès à la carte

                                                            Carte des seigneuries de chateaufort et environs

 

Posté par laurentour78 à 17:16 - Permalien [#]

Plan des Eaux de Versailles

 

Carte générale des [rigoles] aqueducs, chaussées [et] retenues d'eau [pour conduire les] eaux de Versailles, le 25 novembre 1784. Signé Laseigne (cote A 498)

Accès à la carte

Eaux de Versailles

 

 

 

 

 

 

Posté par laurentour78 à 17:12 - Permalien [#]

Plan du Domaine Royal de Versailles

 

L'histoire du Grand-Parc de Versailles est entièrement liée à celle du château dès les transformations du petits pavillons de chasses de Louis XIII et ce jusqu'à la révolution française qui finira par s'éteindre par manque d'entretien et d'argent.

  

Plan des parcs de Marly, Versailles et des environs, XVIIe siècle (cote A108)

Accès à la carte

Plan_des_parcs_de_Marly__Versailles_et_des_environs__XVIIe_si_cle

 

 

Posté par laurentour78 à 16:39 - Permalien [#]